Le voyage de Lou, Maria Joan HYLAND

En attendant ma critique de "Rapport aux bêtes", d'Alice Revaz, que je suis en train de terminer, voici la critique d'un livre que j'avais beaucoup aimé à l'époque! 

Vous avez déjà songé à laisser votre vie derrière vous, pour tout recommencer ailleurs?
Lou a 16 ans, est issue d'une famille de Sydney qu'on pourrait qualifier de "difficile" (papa et maman picolent toute la journée devant la télé pendant que ses frères et sœurs se droguent ou s'envoient en l'air avec d'autres délinquants) et rêve de se faire adopter par les Harding, sa famille d'accueil américaine modèle dans laquelle elle atterrit grâce à un programme d'échange.

Lou est un personnage terriblement attachant. Elle est dotée d'une intelligence hors du commun mais n'en reste pas moins une ado qui se cherche, qui peine à trouver sa place: toujours persuadée qu'elle sera mieux ailleurs que là où elle se trouve, jamais vraiment satisfaite...  Son mal-être et son besoin d'être aimée et dans la norme transparaissent tout au long du roman, mais sans pathos, avec humour même. Comme le livre est à la première personne, nous sommes dans sa tête, ce qui nous permet de comprendre son comportement qui, aux yeux de sa famille d'accueil passe pour celui d'une délinquante bien barrée!

Au fond, Lou est juste une ado un peu paumée qui multiplie maladroitement les actes désespérés pour se faire aimer, pour exister. Lou aimerait enfin être elle-même, mais comment être soi-même quand on ne sait pas qui on est, einh? (Vous suivez toujours ?)

La maman d'accueil, quant à elle, est beaucoup trop occupée à préserver les apparences de sa famille modèle qu'elle se trouve incapable de comprendre cet être perturbateur qui, par son comportement, met la lumière sur les dysfonctionnements de sa petite vie. La mari semble plus sensible, mais comme tous les autres personnages du livre, il est incapable de la comprendre vraiment...

Les rencontres se multiplient, se suivent, mais aucun personnage ne semble à même de satisfaire les attentes de Lou. Elle va de déception en déception, et chaque échec la met face à ses propres faiblesses, à ses erreurs.

Le Voyage de Lou est le premier roman de Maria Joan HYLAND, et je l'ai vraiment trouvé très prometteur, tant dans la richesse de ses personnages que dans sa manière d'écrire.
J'aime quand un auteur va droit au but et ne fait pas des figures de style pour faire des figures de style, j'aime  les chapitres courts, qui s'enchaînent naturellement. J'ai trouvé tout cela dans ce livre que je vous recommande!

2 commentaires:

  1. Une oeuvre toute en délicatesse malgré le thème difficile. Une belle envie de lecture...

    RépondreSupprimer