mardi 18 juillet 2017

Au fond de l'eau - Paula Hawkins

Couverture de "Au fond de l'eau", de Paula HawkinsGrande consommatrice de polars, je me tourne souvent vers ce genre quand je suis en manque d'inspiration dans mes lectures. Il m'arrive même de ne lire que ça pendant une longue période. 
J'avais vraiment beaucoup aimé "La fille du train" à sa sortie (dont je viens d'ailleurs de visionner le film hier soir), ce fut une belle surprise de découvrir la sortie du nouveau livre de Paula Hawkins. 

Au fond de l'eau, il y a des femmes. Maudites, détestées, incomprises, torturées, assassinées ou suicidées. Mais qu'est-ce qui les poussent, depuis des décennies, à se jeter dans ce Bassin aux Noyées, qui fait la légende du petit village de Beckford? Lorsque Nel y est retrouvée noyée, sa sœur Jules est contrainte de revenir dans le village de son enfance, pour l'enterrer. Forcée de se confronter aux démons de son passé et à l'hostilité de sa nièce désormais orpheline, Jules se retrouve également au cœur de l'enquête mise en place pour résoudre le mystère de la mort de sa sœur.   

Paula Hawkins s'avère très douée pour créer des personnages tout en finesse et en contraste. Chacun a sa propre histoire, qui lui confère complexité et crédibilité. Comme dans son précédent livre, les femmes sont à l'honneur : originales, marginales, victimes ou dérangeantes, quelque soit leur tempérament, l'auteur semble éprouver une réelle empathie pour ses héroïnes. Et les hommes ? Ils ne sont pas en reste non plus, souvent cruels, lâches et misogynes. Mais on ne se cantonne pas à la dichotomie victimes féminines versus bourreaux masculins. Tout comme dans "La fille du train", les femmes reprennent le dessus et c'est à travers elles que la vérité éclatera. 
L'enquête policière est captivante, mais face à la richesse de ces personnages, elle passerait presque au second plan. Je me suis surprise plusieurs fois à lire rapidement les passages centrés sur le travail des enquêteurs pour m'attarder plus longuement sur ceux traitant du passé ou des relations entre les protagonistes.

Le premier roman évoluait au rythme des voyages en train. C'est ici le cours de la rivière, omniprésente et envoûtante, qui nous emporte dans l'histoire et on se laisse ensorceler avec délice. Le rythme est plutôt lent ; l'auteur prend son temps pour créer un décor et poser une ambiance pesante, totalement au service de l'intrigue.

Il s'agit d'un roman polyphonique, ce que j'apprécie particulièrement. Cependant, les personnages sont TRÈS nombreux et j'ai mis beaucoup de temps à cerner "qui est qui" et à me souvenir du rôle de chacun. Mais on finit par se laisser emporter par l'histoire et le style très fluide.

Un thriller psychologique qui ne révolutionne pas le genre, mais Paula Hawkins nous offre ici un roman de très bonne qualité. Je vous encourage fortement à plonger dans les eaux sombres de cette intrigue bien ficelée, entre secrets enfouis, non-dits et mensonges. 

7 commentaires:

  1. j'avais beaucoup aimé La fille du train et je suis curieuse de découvrir celui-là

    RépondreSupprimer
  2. L'une de mes lectures de la semaine prochaine ! :) Je note pour les nombreux personnages, car c'est un élément qui peut me rebuter, mais au moins je suis prévenue.^^ J'espère être conquise comme toi par cette eau mystérieuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras on s'y fait vite finalement!

      Supprimer
    2. Du coup, j'approuve ta critique ! On s'y fait et l'intrigue est de qualité. J'ai adoré ce rapport avec la rivière, omniprésente et envoûtante, comme tu le dis si bien. C'est une belle ambiance pleine de mystères.

      Supprimer
  3. J'ai vraiment adoré cette lecture! L'eau m'a envoutée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord on se laisse très bien porter par le courant ! Merci de ton passage ici

      Supprimer